Menu

Avocat droit Collaboratif

«Je me suis mis d'accord avec moi-même, ce qui est bien la plus grande victoire que nous puissions remporter sur l'impossible.» Eugène Fromentin (Dominique)

Le droit collaboratif est un outil proche de la procédure participative, mais les quelques différences qui le caractérisent sont primordiales.

Il s'agit d'un processus dont les étapes doivent être strictement respectées.

Les avocats ne peuvent y procéder qu'après avoir été spécialement formés pour le faire.

Ils s'engagent à une parfaite transparence, s'interdisent de saisir le Juge (sauf homologation des protocoles) et renoncent à poursuivre le dossier s'ils ne parviennent pas à un accord total.

Comme en procédure participative, les parties et leurs avocats rédigent un contrat commun, les obligeant à suivre le processus avec loyauté et transparence.

De tels engagements permettent d'instaurer un climat de confiance à l'égard de la loyauté des échanges et des participants.

Cet outil étant arrivé en France en 2007, il est encore peu répandu, mais les échecs dans les pays qui le pratiquent depuis longtemps (Canada, USA) sont de l'ordre de 0,01%.

Formée au droit collaboratif (formation dispensée par l'AFPDC - Association Française des Praticiens du Droit Collaboratif), je le propose à mes clients chaque fois qu'il peut être adapté à leur situation.

Des informations sur le processus collaboratif peuvent être trouvées sur internet et notamment sur le site de l'AFPDC http://www.droit-collaboratif.org/

Contact

t